[LES TUTOS DE LOULOU #5] Comment décorer une bougie ?





Halleluyah !!!

Loulou est ravie de vous présenter un nouveau tuto. Entre ma fracture au poignet puis les travaux, le déménagement et le changement de métier et les longs mois sans wifi, je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à ma chère Loulou dans les loisirs créatifs.

Il y a quinze jours, cela s'imposait. Une envie de faire un cadeau à sa jolie tante pour sa communion se présentait.

Loulou a donc voulu lui personnaliser une bougie. Pas sûre que la déco licorne plaise à sa jeune tante de bientôt 13 ans, mais elle a insisté. "Maman, toutes les filles aiment les licornes"... "Mouais, c'est vrai 😅"






Pour cette activité dont nous avons trouvé l'idée sur le magazine Modes et Travaux, nous avons utilisé très peu de matériel.

Il vous suffit seulement de vous munir de :

- Une bougie
- Du papier de soie
- Un modèle imprimé (ici la licorne)
- Du washi tape (pour que le papier de soie ne se déchire quand on l'enlève)
- Des feutres fins
- Un sèche-cheveux







Le tutoriel, super simple, est le suivant :






Sur Youtube, vous trouverez cette vidéo en HD, ainsi elle sera de meilleure qualité en plein écran 😉






Ce tuto vous a plu ?
Faites-nous le savoir en commentaire ici bas !






 RDV pour un prochain tutoriel 

❤ A bientôt les loulous 


[BLA BLA #4] L'aménagement de mon atelier couture avec des meubles Ikea


Après quelques mois d'absence, je reviens avec un article super, hyper, méga, archi, ultra (j'en fait trop, j'ai compris 😁) attendu : l'aménagement de mon atelier-créations.

En effet, après le partage via Instagram et Facebook de mon petit atelier, j'ai eu beaucoup de questions. J'ai donc pensé qu'il serait préférable de regrouper toutes les infos dans un seul et même endroit.

Donc voilà, pour la petite histoire, quand nous avons dessiné nos plans de la maison, il y a un an, cette pièce de 13m² n'était pas du tout dédiée à la création. C'était une salle de jeux pour l'accueil des enfants puisque j'étais assistante maternelle. Mais la vie en a décidé autrement, ce n'est plus mon métier. Et grâce à la bonté et la générosité de mon tendre amour, j'ai pu transformer cette pièce en un joli coin à moi. J'ai donc enlevé tout jouet, déplacé quelques meubles, acheté de nouveaux pour pas trop cher. J'ai bricolé, mon petit frère menuisier m'a aidé, me voici donc avec une toute nouvelle pièce pour créer.

Rassurez-vous, tout a été super simple. Nul besoin d'un menuisier à la maison. Mon frère a été surtout là pour me donner les idées de fabrication de la grande table de découpe pour que je m'en tire pour pas trop cher et je vais tout vous partager. Mais bon, je l'avoue, une fois que je l'avais sous la main, je n'allais pas le laisser partir comme ça, il va tellement plus vite que moi, autant en profiter, hein ;) Donc, il m'a percé aussi tous les trous nécessaires.

Donc c'est parti, passons aux choses sérieuses, voici la liste de tous les meubles, Ikea bien sûr, que j'ai utilisés.











I. Pour la table de couture



J'ai acheté un plateau Linnmon et quatre pieds Adils. Le plateau mesure 150x75 cm, et je l'ai pris effet chêne blanchi. Si vous le prenez de couleur blanche, il vous coûtera seulement 29€.


















II. Pour la table de découpe


J'ai acheté trois plateaux Linnmon d'une longueur de 100x60 cm, trois meubles de rangements Kallax, deux blocs-tiroirs Kallax et un lot de trois paniers Skubb. Je compte bien compléter au fur et à mesure, avec des blocs-portes et d'autres paniers pour combler chaque trou et cacher mes classeurs, bouquins et autres accessoires.

Pour la fabrication, rien de plus simple. Nous avons assemblé les trois plateaux ensemble. Ce qui nous fait un plan de travail de 100x180 cm pour moins de 30€. Avant ça, j'avais demandé un devis pour un plan de travail sur-mesure à Ikea aussi, et j'en avais pour plus de 200€. Certes il y a des rainures sur mon plan de travail à 30€ mais il ne gêne en rien mon travail. Et la différence de prix si importante m'a décidé.
Nous les avons assemblés grâce à deux tasseaux de 3.5 cm de largeur et de 1.75 m, un de chaque côté.

Nous les avons vissés à 7 cm du bord (soit avec un écartement de 78.5 cm) pour que les deux meubles du fond soient coincés entre les deux tasseaux et que ça ne bouge plus.
Le meuble de devant, quant à lui, a un petit jeu entre les deux tasseaux, car la largeur du meuble ne vaut pas tout à fait deux fois la profondeur, dommage, ça aurait été parfait, mais ça n'empêche pas le bon maintien du meuble.














III. Les différentes étagères


Les étagères y étaient déjà, je n'y ai pas touché. Mais elles sont aussi de Ikea. La première est l'étagère Lack, très réputée pour ses équerres cachées. Et les deux autres sont des étagères Mosslanda, elles ont l'avantage d'avoir un rebord pour maintenir les livres ou le petit matériel.

















IV. Les rangements


En haut à gauche, j'ai utilisé le rangement mural Trofast blanc avec les casiers. J'y ai mis tout ce qui est rubans, fermetures éclair, velcro, élastiques, croquets, ficelles, etc. 

En haut à droite, j'ai utilisé deux caissons à tiroirs Lennart pour ranger mes coupons de tissus. Grâce à sa transparence, je vois d'un seul coup d’œil tous mes jolis tissus. 

En bas à gauche, j'ai utilisé la poubelle Fniss blanche. J'ai enroulé mes coupons illustrés, mes tissus enduits et mon simili cuir.

Et pour finir, en bas à droite, j'ai installé deux barres de support Sunnersta pour cuisine avec cinq crochets et trois récipients. J'y ai rangé des crayons, mes stylos Frixion pour le tracé des patrons, une équerre, mes ciseaux, mes crochets, une réglette, deux coupe-fils et tout petit accessoire.


















V. Les accessoires

J'avais déjà un tabouret Marius blanc car pour créer, mieux vaut être assise. Puis j'ai piqué la lampe de bureau LED Jansjo à ma fille, bouuuuuuuh, mère indigne que je suis 😁















VI. La récup

J'ai récupéré des petites boîtes en bois par ci, par là, certaines ont été achetées, il y a quelques temps déjà, chez Action, d'autres ont été fabriquées par l'association Jouer, rire et grandir. J'y ai rangé mes fils, et mes pinces Clover.


J'ai aussi fabriqué des paniers au crochet, dont voici le tutoriel. J'y ai rangé des boutons, des perles, etc.



Puis j'ai récupéré deux boites à sardines métalliques Jeff de Bruges dont je suis trop fan, pour ranger mes épingles.













Et la douloureuse, on en parle ? 
Voilà, tout y dit. Je n'ai plus aucun secret pour vous.
Donc si je fais le calcul de tout les éléments Ikea que j'ai mis dans cette pièce, le tarif est de........335.55€. Waouuuuuuuuu ! C'est tout ? Attention, je n'ai pas compté les deux tasseaux, la visserie parfois absente, et la récupération. Maintenant, c'est à vous. L'aménagement d'une pièce en un atelier sympa pour moins de 350€, vous l'auriez cru ? Qu'est-ce que vous en pensez ?












Pour aller plus loin

Au détour de ma visite sur le site Ikea pour vous chercher les différents articles que j'avais dans ma fabrique, je suis tombée sur une autre idée pour ranger les boutons. Et pour pas cher, encore une fois. Hopopop, ce sera dans mon prochain caddie !!











Voilou !!!











J'espère que ce petit tour de la fabrique bibelote vous a aidé et vous donnera l'envie de vous fabriquer votre petit coin-créations à vous.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas 😉


💗 A très bientôt les amis 💗



[INSPI DIY #23] Brick Stitch : Comment tisser un ours polaire avec des perles Miyuki Délica ?




Bonjour,




Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous mon coup de coeur Pinterest du moment : l'ours polaire tissé avec des perles Miyuki Délica.

Pendant mes balades Brick Stitch, sur Pinterest, cela fait presque un mois que je vois se pavaner cet ours et qu'il me fait de l'oeil -ce coquin-, alors il y a trois jours, j'ai décidé de vous en parler. D'autant plus que cette nouvelle tendance de tissage grâce à laquelle cet ours a vu le jour, est un art accessible à tous, autant au niveau financier qu'au niveau difficulté. La preuve ci-après.

J'ai donc contacté la jolie créatrice de cet ours, Virginie, auteur de Des étoiles à la pistache, blog consacré totalement au tissage des perles. Et tout naturellement, elle s'est proposé de partager sa passion avec nous.






Da nature très curieuse, j'avais déjà dans ma tête quelques interrogations, j'en ai donc profité pour les lui poser et ici, je vous confie notre petite entrevue.


Virginie, depuis quand tissez-vous ?

Depuis le printemps 2015. [Waou, si vite ? Voyez comme cet art est accessible à tous, avec une très grande motivation, on peut devenir très vite experte] C'est il y a très peu de temps finalement mais c'est une passion qui a rapidement pris une place énorme dans ma vie ! Au début, j'ai commencé avec un métier à tisser. Mon but était juste de faire un joli bracelet "moi-même". J'ai adoré et j'ai aussitôt cherché d'autres projets. De fil en aiguille, je suis tombée sur d'autres techniques de tissage dont le Brick Stitch et je suis devenue vraiment "addict" :-) ! Aujourd'hui, il ne se passe pas une semaine sans que je tisse ou que je travaille sur un projet de motif.



Mais où avez-vous découvert la technique Brick Stitch ? 

Via des tutos que j'ai trouvé sur le net ! J'ai passé des heures et des heures à chercher et regarder des tutos sous forme de schémas ou photos sur des blogs ou de vidéos sur YouTube. J'ai progressé pas à pas, cherchant un tuto à chaque fois que je butais sur un problème ou pour pouvoir faire aboutir les projets de motifs que j'avais dessinés. Mon idée de proposer sur mon blog un tuto "complet" (ou le plus complet possible tout au moins) vient justement de cette expérience. A un moment, je me suis dit que ce serait sûrement utile aux autres de trouver toutes les explications et tous les cas de figure en un seul et même tuto. C'est ce que j'aurais adoré trouver quand je me suis lancée, alors je l'ai fait !


D'ailleurs, qu'est-ce que le Brick Stitch ? 

C'est une technique de tissage de perles -très ancienne, utilisée par les indiens d'Amérique- qui ne nécessite pas d'avoir un métier à tisser.  On tisse juste avec un fil et une aiguille (et de perles, bien sûr). Le Brick Stitch permet d'obtenir un tissage avec des perles qui vont venir s'imbriquer les unes dans les autres -en quinconce- ce qui donne un résultat très régulier quand on travaille avec des perles Miyuki Délica dont la forme est parfaite pour ça. Il existe aussi une autre méthode de tissage similaire qui s'appelle le peyote. On arrive au même résultat avec l'une ou l'autre des techniques mais elles ont chacune leurs propres avantages et inconvénients. Au final, quand on maîtrise les deux, on peut choisir la technique que l'on préfère ou qui se prête le mieux au projet à réaliser. Personnellement, c'est le Brick Stitch que j'utilise le plus souvent mais j'adore la technique du peyote pour certains motifs. Je ressors aussi parfois mon métier à tisser avec plaisir !


C'est une technique très ancienne, mais alors pourquoi cet engouement aujourd'hui ? 

Je ne sais pas vraiment mais je pense que c'est lié à l'essor incroyable du DIY. D'un point de vue tout à fait personnel, c'est sur Pinterest que j'ai découvert les premiers motifs qui m'ont donné envie de m'y mettre. Les deux créatrices qui m'ont vraiment refilé le virus et fait de moi une véritable "perles addict" sont Karen, alias "Mon petit Bazar" et Emmanuelle, alias "Rose Moustache". Je trouvais leur créations très sympas, actuelles, jolies, inventives. J'aimais bien leur univers et surtout, ça me donnait incroyablement envie de tisser ! J'ai ensuite eu très vite envie de créer des motifs. Ensuite, j'ai découvert toute une communauté de créatrices et de "perles addict" sur Instagram (fannyandbarrylovelyoupilili_azaléeclapiottes_et_loupiotte...et tellement d'autres que c'est impossible de toutes les citer !). Une très chouette communauté dans laquelle on retrouve des filles vraiment cool, talentueuses, sympas, drôles et qui ont aussi beaucoup d'humilité et un grand sens du partage. Grâce à Instagram toujours, j'ai aussi rencontré d'autres créatrices DIY qui sont devenues de vraies amies et avec qui on a formé un groupe qui s'appelle "Des filles et des aiguilles" (caro_tricotedecolauramaatelier_cricracrocles_plaisirs_du_temps_libremaisonbichette). On se voit une fois par mois environ, on brode, on tisse, on tricote, on crochète et on papote, mais plus que tout, on se marre !!! Ce groupe de nanas, c'est une sacrée belle rencontre, un vrai trésor !


Faites-vous vous-même vos diagrammes ?

Dans la forme, oui. Je commence généralement à dessiner la forme générale et les contours à la main sur une grille en papier. Quand j'ai à peu près ce que je cherche, j'utilise ensuite un logiciel. Je reproduis la forme et je l'ajuste. Ensuite, toujours via le logiciel, je travaille les couleurs, les contrastes, etc... Quand le motif me plait, je convertis le diagramme en version jpg et pdf. 

Dans le fond, l'inspiration part de quelque chose que je vois et je fais ensuite des recherches sur le net ou je prends une photo pour garder une idée du motif. Par exemple, mes 2 motifs de "maisons" sont inspirés par les magnifiques façades flamandes des places d'Arras, une architecture que l'on retrouve aussi un peu partout dans les flandres, dans le nord de la France ou en Belgique. Par ailleurs, comme je le disais tout à l'heure, je suis une grande fan de Pinterest parce je m'intéresse à l'art et à la création en général. Je peux passer des heures à regarder le travail d'illustrateurs, de graphistes, de peintres, de céramistes, de sculpteurs, de photographes (mon compagnon est d'ailleurs photographe) etc... et cela "me nourrit", m'inspire, me donne des envies et des idées. Par exemple, quand j'ai dessiné mes premiers modèles de renards et de chats ou de koalas, j'ai choisi un style "origami" parce que j'avais flashé sur des dessins sur Pinterest. Pour mon ours polaire et mon tout premier oiseau, qui ont des formes géométriques dans le corps, je me suis inspirée du style graphique que l'on voyait et voit encore beaucoup sur Pinterest (dessins sous forme de polygones) et ailleurs. En gros, je dirai que je "traduis" en diagrammes, des univers ou des styles graphiques qui me plaisent. Je suis pas dessinatrice ou illustratrice. Je n'ai pas ce talent. Par contre, je suis très sensible à ce genre d'expression et cela me donne envie de les transcrire à ma façon sous forme de diagrammes. Ce n'est d'ailleurs pas une chose facile car la disposition et le format des perles ne permet pas tout. Il faut chercher, tester et recommencer plusieurs fois avant de trouver le bon tracé, les bonnes proportions et la taille idéale. Ensuite, il faut encore travailler les couleurs, les nuances, les ombres parfois. Et puis, il faut en général faire des essais de tissage puis rectifier le diagramme ou le choix des couleurs en fonction du rendu. 


Et vos projets futurs, Virginie ? 


En ce moment, je réfléchis à un projet "déco" (et non pas "bijou") dont l'idée m'est venue d'une collection de scarabées comme on peut en voir au musée d'histoire naturelle. J'ai fait des recherches de photos sur Pinterest et plus largement sur le net et j'essaie maintenant de reproduire les formes, les reflets, la richesse des motifs de certains spécimens. Je cherche aussi la bonne taille pour avoir un rendu idéal. Je ne sais pas encore si cela aboutira car c'est un projet un peu atypique mais tout ce travail de création est très riche, plutôt complexe et offre d'infinies possibilités. C'est passionnant !




Merci Virginie 









Maintenant que vous en savez davantage sur la talentueuse Virginie et le Brick Stitch, passons à son tutoriel de l'ours polaire.


Concernant les fournitures, je vous le disais, il suffit de peu :

- des perles Miyuki Délica
- une aiguille
- du fil Nylon


Je vous invite maintenant à vous rendre sur le blog Des étoiles à la pistache, pour découvrir le diagramme et le tuto de l'ours polaire.


Si vous rencontrez des difficultés concernant le tuto, n'hésitez pas à contacter Des étoiles à la pistache, elle se fera un plaisir de vous aider.










Si vous aussi, vous avez un coup de cœur pour cette technique en vogue et l'univers de Virginie, vous pouvez trouver les diagrammes des créations ci-dessous et bien d'autres sur le site Des étoiles à la pistache, mais aussi sur Creavea, et Perles&Co.

















Ils sont pas trop choupinous ?? Moi je les adore, et je suis impatiente de découvrir le prochain.





A bientôt pour un nouveau DIY

❤ Et merci à Virginie pour ce bel échange riche en découvertes  













[LES TUTOS DE TATA #1] Comment faire ses lacets tout seul ?




Bonjour

Aujourd'hui, on vous présente le premier tutoriel de Tata. Elle est toute excitée ! Maîtresse en GS-CP, elle propose dès cette année des ateliers autonomes type Montessori, dont l'atelier de laçage de chaussures. Quelle idée géniale !



On a donc ensemble préparé le tutoriel pour ses élèves et pour vous bien sûr... enfin vos enfants !

On a commencé par montrer la technique à Loulou, notre cobaye d'un jour, pour tester, observer sa pratique et les difficultés qu'elle rencontre, nous avons ajusté, et au bout de 3 essais, Loulou a su faire ses lacets. Génial ! Je n'aime tellement pas les scratch chez les filles ;)
Nous avons donc pu enregistrer notre vidéo.


Concernant le matériel :




Dans cette vidéo, nous avons utilisé une chaussure Small Foot achetée sur Les fées du jouet. Super boutique Facebook qui propose de jolis jeux en bois pour de minis prix. La chaussure existe aussi en bleu.
Nous avons changé les lacets roses pour en mettre des bicolores, une moitié bleu et une moitié rouge pour éviter que l'enfant ne s'emmêle les lacets et ainsi faciliter l'apprentissage.




Sans plus attendre voici donc le tutoriel de tata :


Sur Youtube, vous trouverez cette vidéo en HD, ainsi elle sera de meilleure qualité en plein écran 😉


Progression possible :

En plaçant les lacets, nous nous sommes rendues compte qu'ils étaient un peu courts pour des débutants. Nous avons donc pensé que nous pourrions proposer à l'enfant une progression. La voici :

- Commencez par laisser libres les deux premiers rangs (les 4 trous d'en bas) pour avoir plus de longueur. En effet, c'est ce qui leur manque quand ils débutent, ils font des nœuds lâches et se retrouvent vite à court de lacets.

- Une fois la technique maîtrisée, rajoutez un rang (laissez libres les 2 trous d'en bas) pour rallonger un peu plus les lacets.

- Continuez sur la procédure experte, avec toute la chaussure lacée ;)

- Enfin, proposez le lacet unicolore.




Voili, voilou, je pense vous avoir tout dit, si vous avez une quelconque question, n'hésitez pas !



✿ A bientôt pour un nouveau tuto ;) ✿




[DIY #20] Comment faire des lettres cursives Montessori en bois ?



Bonjour,


Depuis quelques temps, je m'intéresse fortement à la pédagogie Montessori, et plus encore depuis la naissance de ma deuxième fille Lilo, 2 ans, une vraie chipie pour qui je me fais du souci quant à son avenir écolier.

J'essaie de fabriquer moi-même différents exercices Montessori qui m'inspirent.
J'ai commencé par les proposer à Loulou, mon aînée pour tester la compréhension, puis ma petite pour tester sa motivation et donc sa concentration, puis ensuite, convaincue des avantages de ces activités, comme je suis assistante maternelle, j'ai commencé à les proposer aussi aux enfants que j'ai en garde. Devant l'enthousiasme de ces enfants pour mes activités, je me suis décidée à centrer mon projet pédagogique autour de cette inspiration, je me documente donc chaque jour pour évoluer dans ce sens et suis en recherche d'une formation. Chaque jour, je créé de nouvelles activités qui grouillent par dizaines dans ma tête. Et j'adore ça !



Après une forte demande, aujourd'hui, je partage avec vous la fabrication des lettres cursives en bois. Maria Montessori les avait aussi fabriquées pour que les enfants dont elle s'occupait commencent à les apprivoiser, en les touchant, en suivant le contour du doigt, puis en les plaçant les unes à côtés des autres pour commencer à former des mots et ainsi découvrir l'écriture. Cette sensation tactile permet à l'enfant d'absorber avec sa main le geste du tracé des lettres qui restera gravé dans sa mémoire musculaire.


Je tiens à vous le préciser, ce DIY est accessible à tous, même aux débutants. J'ai appris à me servir de la scie à chantourner il y a 3 jours avec mon frère et dès la première découpe, j'ai tout de suite pris le pli et réussi ma première lettre !
Et puis, finalement, quand on y pense, on fait le même geste que pour une machine à coudre. Alors amies couturières, vous avez ce petit plus ;)




★ Pour ce tuto, vous devez disposer des fournitures suivantes ★

- de bois (j'ai acheté du contreplaqué d'épaisseur 5mm dans le magasin bricolage du coin)
- le gabarit des lettres cursives sur feuille A4
- d'une colle repositionnable
- d'une scie à chantourner (mais vous pouvez en trouver des moins chères, et des occasions)
- d'une Dremel 3000 (pour percer et poncer)
- d'une feuille à poncer




★ Voici maintenant le tutoriel vidéo pour la réalisation de lettres cursives en bois d'inspiration Montessori ★









Une fois la pièce découpée et poncée, vous pouvez la peindre ! Les voyelles en bleu et les consonnes en rouge si on suit le code couleur Montessori ;)
Pour moi, ce sera la prochaine étape quand j'aurai découpé toutes les lettres ;)

D'ailleurs, je voudrais partager une idée géniale. En me rendant dans un magasin de bricolage près de chez moi, j'ai découvert  que certaines peintures de marque étaient déclinées en petits pots "test" à petits prix, les miens m'ont couté 2,50 euros. Cela permet à l'acheteur de tester à petits prix la couleur que cela donne une fois la peinture sèche sur son mur. A moi, ces petits pots me serviront plutôt à peindre mes petites créations bois... Les couleurs de la marque Envie ! m'ont tout de suite plu. De plus, c'est une peinture acrylique écologique A+ .






A très bientôt pour un nouveau DIY et puisque le sujet s'y prête, je vous laisse sur une phrase de Maria Montessori qui m'inspire :


L'enfant n'est pas un vase qu'on remplit mais une source qu'on laisse jaillir.
Maria Montessori


Je vous laisse méditer ;)





[LES TUTOS DE LOULOU #4] Comment faire un bracelet avec uniquement des élastiques ?



Coucou les amis,

Loulou a souhaité que son papa puisse aller voir le match de l'Euro 2016 équipé !

Elle lui a donc confectionné un bracelet en élastiques aux couleurs de la France : "blanc, rouge et bleu" ;) Trop choute ! Même si l'ordre est pas parfait-parfait, les couleurs y sont, c'est l'essentiel 😜 Et sur le bracelet, ca se voit même pas puisque les couleurs se suivent, ouf !



On en a donc profité pour vous montrer comment on fait un bracelet avec des élastiques sans aucun support... juste des doigts 😜





Pour faire donc ce bracelet, vous avez besoin de :

- 15 élastiques de chaque couleur (bleu, blanc, rouge)
- une attache en S (toujours inclus dans un sachet d'élastiques)





Voici le tutoriel pour vous guider dans la réalisation de votre bracelet :




Sur Youtube, vous trouverez cette vidéo en HD, ainsi elle sera de meilleure qualité en plein écran 😉





Ce tuto vous a plu ?
Super. Faites-nous le savoir en commentaire ici-bas !

★ RDV pour un prochain tutoriel ★

❤ A bientôt les loulous ❤

❣❣❣




[LES TUTOS DE LOULOU #3] Cadeau pour maîtresses : comment faire des porte-clefs en forme de fruits avec des perles HAMA ?



Bonjour,

Aujourd'hui, avec Loulou, on vous partage le tuto qu'elle vous a préparé il y a une semaine déjà : un des cadeaux qu'elle a confectionné pour ses maîtresses, eh non, elle n'en a pas qu'une, elle se dit être gâtée ;)

Parmi plusieurs autres cadeaux, elle a fait avec des perles HAMA de jolis fruits d'été très tendances et les a transformés en porte-clefs pour que chacune d'entre elles puisse garder son fruit près d'elle.



Elle s'est beaucoup, beaucoup amusée à les faire et y a mis beaucoup de cœur car c'était pour SES maîtresses, ben oui !



Pour ce tuto, nous avons utilisé les fournitures suivantes :

- le kit perles HAMA midi + 4 plaques
- deux gabarits (fraise et ananas, pour la pastèque ce n'est pas nécessaire)
- une grande plaque emboîtable HAMA midi
- un fer à repasser que seul un adulte peut utiliser
- du papier cuisson (il est fourni avec le kit, sinon vous pouvez utiliser celui de votre four)
- des anneaux de porte-clefs avec chainette
- et une pince.


Voici le tutoriel de Loulou :




Sur Youtube, vous trouverez cette vidéo en HD, ainsi elle sera de meilleure qualité en plein écran 😉



J'espère qu'il vous a plu, et vous a donné envie de vous mettre aux perles HAMA.




Les idées sont infinies, votre imagination est votre seule limite...
Il faut s'y mettre !
Les perles HAMA, nous, on adore !!!!



Voici quelques autres idées sympas :


Trucos Dulces



Eighteen 25


Imagui



Et bien plus encore sur la toile !




Loulou attend vos impressions !
On vous a préparé le tuto d'un autre cadeau qu'elle a fabriqué pour ses maîtresses, la customisation d'un sac en toile grâce à des tampons pour textile ! On essaie de vous préparer la vidéo au plus vite ;)

❤ D'ici là, plein de bisous